La mode éthique, écologique et responsable

Lorsque les marques se mettent au vert !

Une des industries les plus polluantes d’aujourd’hui, la mode veut redorer son image. En effet, face aux problèmes écologiques de plus en plus importants, le stylisme et la haute couture ont considérablement avancé vers une démarche responsable. La production de vêtements et accessoires de grande marque vise surtout à réduire l’empreinte écologique dans l’univers.

Quelques étapes pour un dressing responsable

Devenir un adapte du dressing écoresponsable ne signifie pas jeter tout ce qu’il y a dans son armoire. Les gestes qui s’appliquent dans l’immédiat sont le tri pour enlever ce qui ne sert plus, l’achat d’habits de seconde main, la location de vêtements et le recyclage pour d’autres utilisations. L’achat de nouveaux vêtements et accessoires de qualité, fabriqués avec des matières écologiques est également encouragé.

De simples astuces pour s’habiller écolo

Mieux peser ses besoins en termes d’habits est déjà un pas parmi d’autres que l’on devrait effectuer dans la démarche écoresponsable. La surconsommation est une problématique flagrante dans l’univers de la mode. Aussi, chacun et chacune devront commencer à prendre des initiatives pour y remédier.

Bien qu’onéreux, les vêtements de qualité procurent confort et bien-être à celle qui les porte. La sensation de porter des vêtements de haut de gamme est une fierté en soi et valorise son ego.

La qualité est un prérequis de l’élégance et de la beauté. Elle permet également de garantir la durabilité de l’habit. Puisqu’un tel vêtement peut perdurer des années, en avoir quelques-uns suffit largement.

Un moyen efficace pour ne pas faire exploser son budget mais de garder de l’espace pour le rangement.

Afin de garder des vêtements de bonne qualité, il est indispensable de bien les entretenir. Le lavage ou le séchage sont les facteurs qui les endommagent le plus.

Il faut bien choisir les produits utilisés pour les nettoyer, suivre les instructions de lavage, de séchage et d’entretien indiquées. Une autre astuce pratique est le rangement, on peut choisir entre plier ses habits dans une étagère ou les accrocher sur des cintres.

Il faut en outre s’assurer que l’endroit soit propre, bien sec et bien ordonné.

Les vêtements de seconde main contribuent largement à ralentir la surproduction dans l’univers de la mode. On encourage de plus en plus les accros de la mode à aller dans les boutiques de friperies pour trouver des pièces originales.

Il existe d’ailleurs des boutiques de friperies qui proposent des vêtements de grande marque. Malgré le fait que ce soit des habits déjà utilisés, on peut encore en trouver de très bonne qualité.

En matière de dépenses, ces vêtements sont plus abordables que les nouveaux.

Le coton biologique

Utiliser des matières textiles écologiques est une solution favorable pour un comportement écologique. Le coton biologique est parmi les plus prisés. La culture et le traitement en usine bannissent effectivement l’utilisation d’engrais et produits chimiques.

Le cuir végétal

Léger et esthétique, le cuir végétal garantit aussi du confort pour le vêtement fabriqué avec. Afin d’éviter toute irritation de la peau ou tout désagrément avec le contact du cuir animal, il vaut mieux opter pour cette matière innovante.

La fibre biodégradable

Pour ne plus utiliser les matières synthétiques, la plupart ne se détériorant pas au fil du temps, on opte pour la fibre biodégradable. La fibre produite à partir de matières naturelles, tel que le lin, le coton et le bambou est ainsi très recommandées.

L'upcycling mode, une démarche éthique qui gagne du terrain

S’habiller de façon écologique contribue considérablement au bien-être de soi mais également au bien-être de mère nature. Le recyclage est une autre option pour ne pas jeter les vêtements qui ne servent plus en grande quantité. L’on peut recycler ceux qui sont trop usés pour en faire des chiffons, et on peut également recycler d’autres pour de meilleures utilisations.

L’upcycling est un phénomène de mode écoresponsable qui gagne de l’ampleur. Il permet de revaloriser le vêtement qui n’est plus porté ou qui est démodé. Reprendre les vêtements pour les mettre aux goûts du jour est une manière de faire un peu d’économie de côté. C’est aussi une façon d’avoir un soi-disant nouvel habit tendance.